Saisonnalité des sinistres : Silence, ça gronde !

Si la période estivale est traditionnellement chargée pour les équipes du Groupe, elle l’est particulièrement pour les experts spécialistes des Arts et Médias de GM Consultant et pour le pôle électrodomestique de sa filiale SES qui fournit, à ses clients, des services personnalisés de gestion de sinistres à forte volumétrie. Avec un début de saison précoce cette année, l’ensemble des équipes sont mobilisées pour répondre avec réactivité aux besoins des assurés.

Côté Arts et Médias, nos spécialistes événementiels sont disponibles en amont des sinistres notamment en cas d’alerte intempérie par l’assuré, avec possibilité d’appel sur une ligne dédiée 24h/24. Ils peuvent ainsi se prononcer en urgence sur la pertinence ou non d’engager des frais supplémentaires qui permettront la sauvegarde de l’événement.

En cas de besoin, nos weather observers dépêchés sur place peuvent contrôler également la force du vent et/ou la pluviométrie sur le site de l’événement. Cette intervention permet de valider le maintien, l’annulation ou l’éventuel report de la manifestation concernée. Elle présente l’avantage de pallier à la problématique des stations météo éloignées ou des phénomènes météo ultra localisés, et vise aussi à vérifier et à minimiser les frais à engager le cas échéant.

A titre d’exemple, 250 000 € de frais ont été engagés pour la remise en état, en urgence, d’un site en plein air devant accueillir un grand festival, représentant un budget de 3,5 M€, après le passage d’une violente tempête une semaine avant l’événement.

Concernant les collections d’œuvre, à l’image des musées du Louvre et d’Orsay qui n’ont pas hésité à fermer leurs portes pour mettre à l’abri leurs œuvres à titre préventif, il peut être envisagé avec l’assuré la mise en place d’un plan de prévention et sauvegarde en cas d’alerte inondation.

Côté SES, la garantie dommages électriques, souvent proposée en option de l’assurance multirisque habitation, est particulièrement mise en jeu ces derniers jours.

La structuration des équipes est un point essentiel dans la gestion des activités « saisonnières », et comme chaque année, SES a augmenté ses effectifs pour face à cette forte croissance.

« Orages, foudre, surtension, sont à l’origine de nombreuses déclarations de sinistres. Même si nous connaissons parfaitement les risques liés à la saisonnalité de ce type de garantie, il est vrai que l’activité démarre particulièrement tôt cette année avec une hausse de plus de 100 % de missions reçues par rapport à l’année dernière* », nous expose Eric Aliaga, Responsable de pôle en électrodomestique, spécialisé dans le pilotage de prestataires.

« Dans le cadre de notre expertise et après vérification de la présence d’orages dans la commune du client le jour du sinistre, nous avons missionné un de nos réparateurs partenaires pour diagnostiquer la motorisation de portail déclarée sinistrée. En quelques jours seulement, le client a pu obtenir un dédommagement de son assurance suite au diagnostic de notre professionnel qui a permis de valider la mise en jeu de la garantie dommages électriques de son contrat d’assurances ».

Le développement des installations domotiques ces dernières années et la hausse des besoins en appareillages électriques dans les habitations a rendu le logement particulièrement vulnérable aux surtensions et autres dommages d’origine électrique.

De nouvelles perturbations sont attendues dans les jours à venir et plusieurs départements sont placés en vigilance orange. La saison des orages s’annonce donc particulièrement intense pour les experts du Groupe GM Consultant.

Diane Maccury
Expert Art et Objets Précieux, Groupe GM Consultant

Delphine Vauthier
Responsable qualité SES, filiale du Groupe GM Consultant