Refus d’un chargement d’acide chlorydrique

LE CONTEXTE

Un fabricant d’acide chlorhydrique a confié à un transporteur portugais l’acheminement d’un chargement de 20 tonnes d’acide entre son usine et les locaux de son client final.

Lors de la livraison, le destinataire s’est aperçu suite à un prélèvement que la couleur du produit n’était pas conforme et a refusé de le réceptionner.

L’ACTION GM CONSULTANT

Nos experts ont été missionnés quelques jours après les faits alors que le conducteur portugais était toujours immobilisé en France avec son ensemble routier.

Nous avons  constaté que la pollution était consécutive à un mauvais lavage de la citerne par le laveur. Nous avons également vendu en sauvetage le produit pour éviter des frais de stationnement de la citerne et des frais de destruction évalués à 8 000 € HT (4 fois le prix du produit).

Une fois sa citerne vidée, le conducteur a pu reprendre sa route.