Mise en cause d’un avocat

LE CONTEXTE

Un Directeur Financier anglais a été condamné pénalement en France en raison de l’absence de diligences de son Conseil, qu’il a donc mis en cause. Il affirmait ensuite ne plus pouvoir exercer son métier dans le monde entier en raison de sa radiation à l’Ordre professionnel mais également du fait que les postes auxquels il aurait pu avoir accès (CFO dans des sociétés cotées en bourse) ne lui étaient plus accessibles à cause de sa condamnation.

La réclamation du Directeur Financier portait sur une perte de revenus s’étalant sur des dizaines d’années (jusqu’à sa retraite) et représentait plusieurs millions d’euros.

L’ACTION GM CONSULTANT

GM Consultant est intervenu sur renvoi de cassation afin de valoriser le montant du préjudice. C’est un expert spécialisé en risques financiers qui est intervenu auprès du Conseil de la compagnie afin de produire une note technique et de rédiger une partie des conclusions.

Le but de cette intervention a été de produire au Tribunal une analyse « clé en main » de la perte de chances pour le Directeur Financier d’accéder aux emplois escomptés, que ce soit en France ou à l’étranger, de démontrer son manque d’implication dans les recherches d’emploi et de procéder à la critique du montant allégué.

L’arrêt d’appel a retenu un montant équivalent à moins de 10% de la somme réclamée.

Fiche-Vincent-Blondi-avocat