L’annulation d’événements : les experts veillent

Chaque été, plusieurs milliers de festivals et concerts en plein air s’organisent en France. Tous les organisateurs sont confrontés à la même crainte : celle de l’orage qui gronde. Fabien CHERMETTE, notre expert spécialiste des métiers de la scène, évoque son rôle de prévention et d’accompagnement.

 

Organisation d’événements : la sécurité avant tout !

En 2017, la chanteuse Barbara Weldens a été électrocutée sur la scène d’un festival pendant un orage. L’annulation ou le report de cet événement aurait-il pu éviter le drame ? Le travail d’un expert consiste à évaluer le risque pour les artistes, le public et le matériel en fonction de l’aléa météorologique. Il ne s’agit pas simplement de trancher par une décision, l’objectif s’inscrit dans une démarche d’accompagnement de la production. En effet, certains événements nécessitent des mois d’organisation et de logistique, il n’est donc pas toujours facile de gérer une annulation. L’expert devient ainsi un médiateur et facilitateur entre les différents intervenants : artiste, organisateurs, compagnie d’assurance, etc. Sa connaissance des métiers de la scène est la garantie pour chacun d’avoir un œil avisé adapté à la typologie de l’événement. En effet, une légère pluie fine n’aura pas le même impact dans un spectacle d’acrobaties comportant des risques de glissement ou de chute que dans un festival de rock traditionnel.

 

Un rôle de conseil dans la sauvegarde de l’événement

Certaines productions à plusieurs milliers d’euros nécessitent la présence d’un expert sur les lieux afin d’évaluer le risque de sécurité et éventuellement de trouver des solutions de maintien. Sur place, il est nécessaire de conseiller les organisateurs sur la solution la plus appropriée (report de quelques heures ou solutions techniques par exemple). Dans le cas d’une tempête ayant ravagé le terrain de l’un des plus grands festivals de reggae d’Europe quelques jours avant son ouverture, notre cabinet a activé un plan de sauvegarde. Après avoir chiffré et comparé différents scénarios financiers, il s’est avéré que la remise en état des lieux était la solution la plus satisfaisante pour toutes les parties. Toutefois, le manque de succès pour cause d’intempéries n’est jamais garanti. Les concerts sous la pluie étant souvent boudés par les spectateurs, certains organisateurs (heureusement rares) sont tentés de « mettre en avant la clause de la météo » pour annuler leurs spectacles. L’analyse précise des bulletins météo locaux et l’utilisation d’outils technologiques vont permettre à l’expert de déjouer la tentative de fraude. En cas de saisie après sinistre, l’expert effectue une enquête sur la base de témoignages, attestations et constat d’huissiers. Son investigation inclut également les réseaux sociaux, une précieuse source d’informations sur le déroulement d’un événement avec souvent photos à l’appui. Une police d’assurance peut couvrir l’annulation, l’ajournement, le transfert ou les frais de sauvegarde. Lorsque l’annulation n’a pas pu être évitée, il existe deux types de garanties :

  • Le remboursement des frais engagés irrécupérables : l’ensemble des frais engagés et/ou restants dus par l’organisateur
  • La prise en charge de la perte de recette (frais engagés irrécupérables + bénéfice escompté)

Le marché des festivals continue de se développer avec chaque année toujours plus de succès et devrait atteindre 4,1 milliards d’euros en 2020. Le rôle de l’expert devient incontournable dans ce secteur soumis à des aléas importants.

Fabien CHERMETTE, Expert Art & Médias

Retrouvez son univers de compétence