Incendie de véhicule : comment rechercher les causes et circonstances ?

Les causes susceptibles de provoquer l’incendie d’un véhicule sont multiples et nécessitent de solides compétences techniques lors des investigations. Mais avant d’aborder l’origine du feu, il est important de maîtriser l’architecture d’un véhicule et d’être capable de s’interroger sur la composition et le rôle des matériaux brûlés.

Différentes matières et fluides inflammables sont naturellement présents au cœur des véhicules et autres machines motorisées. Ces éléments côtoient, dans un environnement confiné, plusieurs énergies : calorifique, mécanique, électrique, hydraulique ou pneumatique… Le véhicule est donc un bon candidat au départ de feu. Rechercher l’origine d’un incendie permettra aux différents acteurs de la gestion d’un sinistre de se situer en matière de responsabilités et de garanties. Alors comment détermine-t-on la source d’un feu ?

 

Des méthodes d’investigation scientifiques et utiles

Si les méthodes d’investigation sont nombreuses et parfois controversées, la recherche des causes et circonstances de l’éclosion d’un feu ne résulte ni d’une fascination pour les séries télévisées américaines, ni d’une science occulte dont seule la confrérie des experts en incendie détient le secret. Elle nécessite d’analyser d’une part, les conditions et l’environnement dans lesquelles le feu a pris naissance (circonstances déclarées, localisation, conditions météorologiques…), les zones et leurs degrés de dégradation, les températures de fusion, d’auto-inflammation ou encore de pyrolyse des matières pour lister d’autre part, les énergies, comburants et combustibles présents naturellement et anormalement dans les zones d’intérêt.

Une fois ce travail réalisé, les recherches permettent soit de déterminer l’origine du feu soit d’émettre un nombre d’hypothèses limité. Il arrive parfois cependant qu’en dépit de recherches sérieuses, la cause du feu demeure indéterminée pour différentes raisons : limite des moyens d’investigation, disparition de preuves durant les phases de manutention ou de stockage, destruction d’indices dans les flammes…. Cependant et même dans ce cas de figure, les recherches révèlent toutes leur utilité lorsqu’il s’agit de veiller à ce que certaines théories ne se transforment pas en démonstrations arbitraires.

 

Maîtriser la composition du véhicule, son circuit après-vente et les méthodes RCCI

Vous l’aurez compris, réaliser ce type d’investigations nécessite quelques solides connaissances de la composition des véhicules, indispensables à la bonne interprétation des dégradations relevées et à la bonne compréhension de la cinématique du feu. Il est essentiel de maîtriser également les méthodes et pratiques des professions de l’après-vente afin d’étudier un éventuel lien de causalité entre le sinistre et les interventions réalisées antérieurement à celui-ci.

 

Mobiliser des experts de différentes spécialités

Depuis plusieurs années, les experts du groupe GM Consultant mettent à disposition de leurs clients le savoir-faire d’une équipe spécialisée dans la recherche des causes et circonstances des incendies aux véhicules (sous leurs nombreuses formes), répartie aux quatre coins du pays et capable d’intervenir au-delà des frontières. L’expérience nous a appris que l’étude de chaque incendie est unique et qu’elle nécessite parfois la mobilisation de plusieurs experts de différentes spécialités internes afin de faciliter la gestion des dossiers…

De façon générale, soyez rassurés, les risques de voir votre voiture préférée partir en fumée sont très limités, les incendies de véhicules automobiles restant relativement rares. Cependant, ils peuvent parfois engendrer de graves conséquences notamment lors de la propagation de l’incendie sur des bâtiments de stockage ou d’exploitation.

Un petit conseil au passage pour éviter de provoquer un incendie : même si cet été, particulièrement catastrophique en matière de feux de forêt, a pris fin : lors de vos prochaines balades champêtres, évitez de garer votre automobile équipée d’un filtre à particules au-dessus de hautes herbes sèches…

 

Bertrand BOIRON, Expert Incendie

Retrouvez son univers de compétence.