Incendie provoqué par une chaudière

LE CONTEXTE

Un incendie s’est déclaré dans un pavillon et la chaudière à gaz a été désignée comme étant à l’origine de l’incendie.

Saisi par l’assureur du fabricant de la chaudière, un expert GM Consultant spécialisé en recherche des causes et circonstances incendie (RCCI) s’est déplacé sur le site pour une expertise contradictoire. Le corps de chauffe de la chaudière était équipé d’une sécurité de surchauffe. Il s’agissait d’un klixon (bimétal) qui, par l’effet de la montée en température, ouvrait le circuit électrique et donc stoppait le fonctionnement de la chaudière.

L’ACTION GM CONSULTANT

Au cours de l’expertise, le klixon a été retrouvé dans les débris. Son examen minutieux ainsi que celui des cosses ont permis de mettre en évidence une trace singulière. En effet, les cosses présentaient une petite zone sans suie, considérée en RCCI comme étant une « surface protégée ».

L’analyse de la scène incendie et de l’appareil incriminé a conduit l’expert spécialisé à conclure à la présence d’un shunt au niveau de la sécurité de la chaudière, permettant d’éviter son déclenchement intempestif.