Incendie au sein d’une habitation

LE CONTEXTE

Un Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) a été appelé pour un feu d’habitation, en rez-de-chaussée d’un bâtiment. Le jour du sinistre, le feu a été déclaré éteint à 17h30 et l’opération s’est terminé à 18h52. Le même jour, le SDIS a reçu un nouvel appel à 22h25 pour un incendie à la même adresse.

Suite à sa mise en cause, les assureurs RC du SDIS ont saisi un expert GM Consultant, spécialisé en recherches des causes et circonstances incendie, qui s’est rendu à l’expertise contradictoire.

L’ACTION GM CONSULTANT

A son arrivée, l’expert a procédé à l’analyse des signes objectifs laissés par l’incendie. Rapidement, les foyers des deux incendies ont été identifiés et il a été mis en évidence l’absence de tout phénomène de propagation des flammes (convection, rayonnement, projection) entre le 1er et le 2nd incendie.

L’expert a ensuite procédé à une fouille sur le second foyer et a interrogé les propriétaires. Il a alors été admis que le propriétaire, après le départ des pompiers, avait rentré les déblais laissés dans la rue et les avait positionnés sur l’emplacement du second foyer.

L’origine du second incendie a été expliquée par une reprise de feu des déblais, sortis par les pompiers sur le trottoir, mais rentrés par le propriétaire. L’analyse des signes laissés par l’incendie a permis de repousser la responsabilité du SDIS.

Fiche-Nicolas-Patris-RDIS