Incendie d’un onduleur central

LE CONTEXTE

L’assuré gère la maintenance d’un parc photovoltaïque au sol de 3 MWc. Un incendie a pris naissance dans un onduleur, entrainant des dégâts importants et un arrêt de l’installation pendant plus de 6 mois.

Une expertise judiciaire a été initiée. Le fabricant des onduleurs a essayé de mettre en avant une cause liée à un défaut de serrage des câbles du côté courant continu, exposant ainsi fortement l’assuré dans ce litige.

L’ACTION GM CONSULTANT

Lors d’une expertise de 2 jours, les experts spécialistes de GM Consultant ont procédé à la dissection complète de l’onduleur incendié, observant chacun de ses composants.

Ils ont su apporter des éléments techniques probants démontrant que le point de départ de l’incendie ne pouvait être situé au niveau du point de raccordement, mais qu’une origine interne ne pouvait pas être remise en question.

Il a fallu cependant rester très vigilant tout au long de l’instruction, le fabricant des onduleurs ayant, à plusieurs reprises, essayé d’attribuer la cause du sinistre à la maintenance.

Les experts ont appris, en cours d’expertise, que les filtres présents dans ces onduleurs ont fait l’objet d’une campagne de rappel et de remplacement. Il est probable que le défaut justifiant cette campagne soit en lien avec l’incendie. Aujourd’hui, l’expertise porte principalement sur les filtres incriminés.