Incendie d’un engin motorisé

LE CONTEXTE

Les broyeurs à déchets végétaux sont de plus en plus répandus dans les sociétés réalisant le recyclage des déchets. Ces engins motorisés sont particulièrement sensibles aux incendies et nécessitent un entretien régulier.

Dans le cas présent, un incendie s’est déclaré sur le broyeur en cours de fonctionnement après seulement quelques jours d’exploitation suivant son reconditionnement.

La responsabilité du réparateur intervenu sur le broyeur quelques jours avant le sinistre, était recherchée par le tiers lésé et son assureur bris de machine.

L’ACTION GM CONSULTANT

Les investigations menées sur le matériel par les experts de GM Consultant ont permis de retenir l’absence de lien de causalité entre la survenance de l’incendie et les travaux réalisés par le réparateur. Elles ont également démontré l’absence de nettoyage des zones thermiquement sollicitées par le fonctionnement du moteur.

Aussi, l’hypothèse d’un départ de feu lié au défaut d’entretien journalier de l’exploitant a été confirmée et l’absence de responsabilité du professionnel établie.