Fuite hydraulique sur un train d’atterrissage d’avion de ligne

LE CONTEXTE

Le taux de disponibilité des avions de ligne est un indicateur essentiel de leur rentabilité pour les compagnies aériennes. Pour le maintenir au plus haut niveau possible (en général supérieur à 95 %), les compagnies aériennes, avionneurs et OEM (Original Equipment Manufacturer) mettent en place des stratégies et services qui permettent de réagir dans des délais très réduits (classiquement de 4 à 24 h) notamment en cas d’immobilisation au sol d’un aéronef.

Début 2016, lors d’une escale à New-York, une fuite a été détectée au niveau d’une des couronnes hydrauliques du système de freinage d’un avion de ligne grand courrier.

Bien que disposant de doubles circuits hydrauliques à ce niveau, la criticité de l’avarie était  telle que l’avion a été maintenu au sol.

La compagnie aérienne a alerté l’avionneur et le principal OEM concerné  afin qu’une intervention soit programmée aussi rapidement que possible pour réduire les risques, retrouver un taux de disponibilité optimal tout en limitant, au maximum, les pertes d’exploitation.

L’ACTION GM CONSULTANT

Un expert de GM Consultant spécialisé en équipements aéronautiques est intervenu en urgence sur le terrain aux côtés des équipes techniques. Il a ainsi pu réaliser les constatations initiales indispensables avant l’engagement des solutions de réparation. La recherche des causes s’est ensuite  poursuivie en laboratoire avec tous les acteurs concernés.

Grace à cette intervention rapide, le préjudice de perte d’exploitation a été circonscrit à la seule durée de l’AOG.