Expert & assistant : un travail d’équipe

La croissance de notre cabinet depuis 20 ans s’appuie sur des femmes et des hommes passionnés, investis et brillants. Nous leur rendons hommage dans une série de portraits : partage du quotidien au sein du groupe, rencontres intéressantes, voire émouvantes … C’est le cas du binôme d’Adeline Fagot assistante et de Laurent Lluch expert qui ont formé pendant plusieurs années une équipe inséparable. Rencontre.

 

Pourriez-vous nous parler de votre parcours et de votre rôle au sein de GM Consultant ?

Adeline Fagot : Je suis assistante d’expert depuis 2015, après avoir travaillée pendant 7 ans pour un groupe industriel, je me suis rapidement familiarisée avec l’univers de l’expertise. Sur les aspects métier, j’ai été formée par Laurence Perez, responsable des assistantes. Elle m’a ensuite positionnée sur les dossiers industrie grâce à mes connaissances techniques du secteur. Laurent [Lluch]  a été l’un de mes premiers experts et nous avons travaillé ensemble pendant 3 ans.

Laurent Lluch : Ingénieur de formation, j’ai travaillé pendant 20 ans dans la construction industrielle, je suis devenu expert spécialisé dans l’industrie en 2014. J’ai travaillé avec Olivier Richard [actuel Directeur Général Adjoint, Associé fondateur] la première année pour apprendre le métier. J’interviens principalement en Responsabilité civile pour des entreprises de toutes tailles dans des domaines variés (plaisance chantiers navals travaux de maintenance, mécaniciens, pétrochimique, usinage, moulage, électrique, hydraulique). Nous accompagnons aussi des PME dans des recours suite à un préjudice. Adeline et moi avons formé un binôme basé sur la complémentarité et la confiance pendant plusieurs années.

 

Comment fonctionne le binôme expert/assistante    ?

AF : Chez GMC, le rôle de l’assistante n’est pas du tout celui d’une secrétaire, nous sommes vraiment impliqués sur les dossiers. Je m’adapte à chaque dossier, chaque expert et chaque typologie…La valeur ajoutée de l’assistante réside dans sa capacité à comprendre les enjeux d’un sinistre. J’aime mon métier parce que je peux prendre des initiatives et être autonome, mais attention cette indépendance ne s’acquière que lorsque la relation de confiance est installée avec l’expert. Laurent et moi, nous sommes capables de travailler ensemble les yeux fermés.

LL : Adeline a été mon “ange gardien” ! Nous sommes sur le terrain quasiment toute la semaine, pendant ce temps l’assistante assure le suivi des dossiers, répond à des problématiques techniques ou judiciaires et gère les demandes éventuelles des clients. Il s’agit d’un travail basé sur l’entraide qui permet à chacun d’effectuer au mieux sa partie. De son côté l’expert doit aussi connaître le travail de l’assistante afin de pouvoir gérer certaines tâches en autonomie.

 

Quel est le rôle de chacun sur les dossiers ?

AF : Une fois le dossier affecté, je prends le relais, en gérant la partie administrative. J’effectue ensuite une première lecture qui me permettra de livrer une analyse globale à l’expert avec si nécessaire des points de vigilances à prendre en compte. Tout au long, je reste en suivi avec des relances et des communications mensuelles à la compagnie.

LL : L’expert prend connaissance du dossier, l’instruit, effectue le travail de terrain et assiste aux réunions afin de délivrer des comptes rendus et/ou des rapports à la compagnie. En fonction de la séniorité, le rapport de l’expert sera relu et validé par plusieurs collaborateurs. Dans mon cas, Adeline a toujours relu mes rapports, aussi bien sur le fond que sur la forme. De plus, son œil extérieur avisé peut me permettre de clarifier certains passages trop techniques par exemple.

 

Votre binôme a tellement bien fonctionné, qu’aujourd’hui vous avez de nouveaux projets au sein du cabinet…

LL : Adeline n’est plus mon assistante depuis quelques mois, j’ai dû surmonter la difficulté de la séparation [rires]. Plus sérieusement, je souhaite pérenniser l’action du cabinet  sur les dossiers de toutes tailles et notamment les grands risques. En parallèle, je forme de jeunes experts au métier, une activité passionnante !

AF : Je continue à gérer mon portefeuille avec en plus la fonction d’assistante du directeur de région Erik Milhomme. Un nouveau challenge dans mon parcours !