Dossiers liés aux chocs de VTM

SES gère 1 500 dossiers liés aux chocs de VTM par an

La loi Badinter a été mise en place pour régler l’ensemble des sinistres impliquant un véhicule terrestre à moteur. Cependant, elle se révèle très peu usitée voire méconnue par la plupart des experts en assurance. Pourtant cette loi se doit d’être appliquée aussi bien pour les sinistres de fréquence (enseignes endommagées, stores et devantures de vitrines, petit mobilier urbain, etc.), que pour les sinistres d’intensité (communication d’incendie, biens immobiliers menaçant ruine, choc ou collision avec train ou avion).  C’est pour ces raisons que SES a choisi d’apporter une très forte valeur technique et juridique à l’ensemble de ces dossiers et ce, quelle que soit leur importance. Nous gérons actuellement plus de 1 500 dossiers de ce type par an aussi bien pour les grands acteurs de l’assurance que pour les entreprises disposant de  flottes automobiles importantes ; en expertise à distance ou sur site selon les caractéristiques du sinistre et la nature des enjeux.