Comment renforcer la cybersécurité des petites et moyennes entreprises ?

La digitalisation du monde de l’entreprise ne doit pas faire oublier l’enjeu de la sécurité. En 2017, 4 550 incidents de cybersécurité, soit environ 12 par jour*, ont touché les sociétés françaises avec en première ligne les TPE/PME. Conscient de la nécessité d’agir rapidement afin d’augmenter la résilience des entreprises aux attaques informatiques, Alexis Nardone, directeur d’INQUEST, développe avec son équipe une solution de services cyber adaptés à leurs besoins.

                                                                                                                                                                                                                                      

Pourquoi les PME sont-elles plus exposées au risque d’attaques informatiques ?

Face au risque cyber, toutes les entreprises ne sont pas égales : d’un côté nous avons les entreprises qui ont cette culture du risque dans laquelle la problématique du cyber s’est rapidement intégrée, de l’autre les entreprises pour lesquelles la sécurité informatique n’est qu’une énième épine dans le pied. Toutefois, il est vrai que les grandes entreprises absorbent plus facilement les conséquences financières en cas d’arrêt d’exploitation. Alerté par la situation, le gouvernement français a lancé un plan de sensibilisation au risque de cyberattaques à destination des petites et moyennes entreprises.

 

Quel est le principal frein à la sensibilisation des PME ?

La complexité technique s’avère être l’un des premiers freins, le monde de la cybersécurité étant parfois difficile d’accès avec l’utilisation d’un jargon de technophile. L’entreprise se retrouve confrontée à une offre peu compréhensible avec des coûts n’ayant pas été prévus dans les budgets de la société. Ce sont toutes ces raisons qui poussent souvent les chefs d’entreprise à remettre à plus tard la mise en œuvre de mesures de protection. Cette vulnérabilité est bien connue des pirates informatiques qui pénètrent plus facilement le système informatique. Le système de sauvegarde, souvent faible, permet rarement d’éviter une interruption d’activité et la fuite potentielle de données sensibles. L’impact s’avère lourd de conséquences avec une perte financière, une qualité de production potentiellement affectée et l’équilibre entier de l’entreprise qui se retrouve en danger.

 

L’offre du groupe GM Consultant s’est diversifiée avec la création en 2017 de la filiale  INQUEST spécialisée dans le conseil et les services pour la prévention des risques. Aujourd’hui, vous lancez CIBERO une offre adaptée aux PME…

Afin d’accroître la résilience des PME aux attaques cyber, nous avons conçu CIBERO, une plateforme agile de services à valeur ajoutée, dont l’objectif est d’accompagner et de conseiller efficacement les entreprises type TPE, PME et ETI dans leur stratégie de cybersécurité.

La plateforme est destinée aux compagnies d’assurance et aux courtiers, premiers clients de GM Consultant, qui pourront la proposer à leurs propres clients assurés afin de les aider dans l’évaluation de leur maturité et leur protection contre le risque cyber. Nul besoin d’être un spécialiste en sécurité informatique pour utiliser la plateforme, très ergonomique, accessible facilement en ligne via un accès sécurisé et parfaitement adaptée aux besoins des PME et ETI. CIBERO propose des services à la carte créés sur mesure, par exemple une boîte à outils RGPD, des simulations d’usurpation d’identité (test de phishing), ou encore l’évaluation du degré d’exposition aux risques sur le web.

 

Alexis NARDONE, Directeur d’INQUEST

Retrouvez le site internet d’INQUEST

 

*Chiffre issu de l’étude mondiale « The Global State of Information Security Survey 2018 » réalisée entre mai et avril 2017 auprès de 9 500 dirigeants et responsables informatiques dans 122 pays.

https://www.pwc.fr/fr/publications/systemes-d-information/cybersecurity-and-privacy.html