Casse de pale de petite éolienne

LE CONTEXTE

L’ assuré est un concepteur et fabricant de petits aérogénérateurs. L’éolienne sinistrée était une machine à axe horizontal à trois pales en cours d’essai pour vérification de son fonctionnement et validation de sa courbe de puissance.

La fabrication devait être lancée dès validation du prototype.

Alors que le vent n’était pas particulièrement fort (environ 50 km/h), une pale de 8 mètres s’est rompue et chuté au sol. La machine a continué de tourner pendant plusieurs minutes. Le déséquilibre du rotor dû à l’absence d’une pale a provoqué des dégâts structurels importants sur la nacelle et le mât en acier de l’éolienne.

L’ACTION GM CONSULTANT

Les experts de GM Consultant ont rapidement constaté que les pales de l’éolienne présentaient des défauts importants de mise en œuvre : mauvaises imprégnation des fibres par la résine époxy, variabilité d’épaisseurs de couches, présence d’espaces vides dans la pale. L’analyse du procédé du fabricant des pales a révélé des insuffisances notoires. Les experts ont initié un recours à son encontre.